Les speakers de la semaine

Céline Letu-Tortorici : « La bataille de l'attention est cruciale pour les retaillers »

Directrice Marketing & Communication HOPPS Group / Adrexo, Céline Letu-Tortorici sera sur la scène du Retail Morning, le 5 juillet, lors d’un keynote sur la thématique du « bon sens ». Ou comment tenter de ne plus se perdre dans la multitude des messages et des écrans, pour retenir l’attention du consommateur. Explications.

Photo Céline Letu-Tortorici
© DR

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je dirige le marketing et la communication de HOPPS Group. Nous intervenons sur trois verticales d’activités : le e-commerce (solutions logistiques pour les e-commerçants) ; le média courrier avec Adrexo, qui distribue du courrier et des imprimés publicitaires et LSD, notre agence conseil DATA. Et enfin des réseaux de mode et bien-être avec notamment les marques Pataugas et WATTS.
Dans le cadre du Retail Morning, j’interviendrai pour Adrexo, en mode keynote, pour parler du bon sens.

C’est-à-dire ? Pourquoi un keynote sur le bon sens ?
Cela me parait important de profiter de cet événement pour se poser un peu et redonner de la perspective à nos métiers. Il me semble que nous sommes arrivés à un moment charnière, où nous remettons notamment en perspective l’omniprésence du digital.
De toutes les batailles que nous menons en ce moment, n’est-on pas en train de perdre celle du bon sens ? Que retient-on de toutes ces heures passées devant les écrans ?  D’un côté les consommateurs ont de plus en plus de mal à retenir les messages qu’on leur diffuse, et de l’autre les investissements publicitaires dans le digital n’ont jamais été aussi importants. On sait, bien entendu, qu’un grand nombre d’entre eux sont efficaces. Mais il est nécessaire de revenir sur ce qui fait qu’un consommateur est attentif à un message.
Par ailleurs, je révélerai quelques chiffres d’une étude menée par Adrexo avec LSD sur le rapport des Français au papier et par extension à l’imprimé publicitaire et au courrier d’information. Il en ressort des données très intéressantes sur la mémorisation mais aussi sur la praticité et le confort de lecture des publicités papier vs les publicités digitales. Cela nous permettra également de remettre en perspective le poids des investissements digitaux par rapport au poids des investissements dans les autres médias. Un individu a besoin d’activer ses sens pour pouvoir absorber un message et accorder son attention, nous en parlerons.

Quels sont les enjeux pour les marques dans le média to store selon vous ?
Ce qui m’intéresse dans le média to store, c’est ce « to » qui fait passer d’un état passif à un état actif, en se rendant dans le magasin. Ce « to », c’est l’inflexion donnée au consommateur pour y aller, c'est son engagement. Le retail souffre d’une concurrence très tendue, et fait face à une consommation fluctuante de la part des ménages : il doit s’assurer que le consommateur est attentif à ses messages pour entrer dans une démarche d’achat. La bataille de l’attention est cruciale pour le retailer. C’est un moment décisif, où nous devons savoir quel type de message adresser pour aller chercher l’attention et l’engagement du public. 

Les événements rattachés

ven. 05 juil
Paris
Pathé Beaugrenelle
Replay

Retail Morning #2

Image
Retail Morning #2

08:30

Organisé par CB News et IPG Mediabrands, le Retail Morning #2 revient sur le thème "Media to store"....

À lire aussi