News

Female Founder Challenge : les finalistes

Pour la première fois, Viva Technology et 50inTech ont lancé le concours Female Founder Challenge qui distingue les femmes créatrices de start-ups. A la clé : des rencontres privilégiées avec des VC pour les aider à lever des fonds. MyEventNetwork vous en dit plus sur les 10 finalistes.

photo female founder challenge
© VivaTechnology

The Female Founder challenge est né d’un constat : tandis que les start-ups fondées par des femmes sont à 63% plus performantes que celles créées par des hommes, elles ne représentent que 2,7% des levées de fonds. Le concours a non seulement pour objectif de les mettre en lumière mais aussi de leur permettre de lever des capitaux. En effet, les 50 demi-finalistes pourront rencontrer des business angels et des Venture capital, à Viva Technology, durant deux heures qui leur seront exclusivement réservées. Les 10 finalistes, eux, pitcheront devant un jury dédié. Le vainqueur de cette session de pitch sera mis en valeur lors de l’édition 2020 de Viva Technology.

Les 10 finalistes ont été annoncés :

Allure System a été fondée en juin 2015 par Gabrielle Chou et Jérémy Chamoux. Elle a pour but de faciliter la production de visuels des e-commerçants. En utilisant l’intelligence artificielle, la start-up permet de générer des photographies de prêt à porter.

Baarb, fondée par Barbara Parshall, fournit des solutions de recherche intelligente aux acteurs de l’industrie du voyage afin qu’ils puissent mettre en œuvre une recherche puissante et pertinente sur leurs sites, leurs applications et leurs assistants vocaux et qu’ils répondent ainsi au mieux aux demandes de voyages de leurs clients.

Good Loop. Créée par Amy Williams, rapidement rejointe par Daniel Wintershtein, Good Loop reverse 50% des recettes publicitaires à des associations caritatives. 

Kannelle, fondée par Carole Danancher, offre une solution simple pour permettre aux entreprises de réaliser des vidéos corporate, professionnelles et engageantes en 15 minutes et sans formation particulière.

Créée par Lily Taing, Lili.ai simplifie la gestion de projets de grande ampleur grâce à l’intelligence artificielle.

Medsaf a été fondé par Viviane Nwaka. Véritable place de marché pour les hôpitaux et les pharmacies africaines, la start-up centralise l’achat de médicaments et matériels médicaux. Elle permet à ces derniers de commander, acheter et puis d’être livrés dans tout le Nigéria, tout en assurant un contrôle qualité et des prix justes. 

ObjectBox, créée par Vivien Dollinger et Markus Junginger, est une base de données destinées aux entreprises de la téléphonie mobile et de l’IoT, qui leur permet de développer des applications dans un environnement extrêmement rapide, sécurisé et compatible avec toutes les plateformes. 

Pangian est une plateforme de travail à distance fondée par Mag Boron

Team Eq est une solution de management organisationnel drivé par l’intelligence artificielle. Son but : optimiser les organisations de travail pour impliquer l’ensemble des collaborateurs et assurer engagement et bien-être au travail. La start-up a été fondée par Francesca Gabetti et Ray Garcia.

Wishibam for business, fondée par Charlotte Journo-Baur, s’adresse aux retailers. Son application permet à la fois de digitaliser des points de vente, de gérer le mode de livraison des produits, et de personnaliser l’expérience client en ligne et en magasin.

Retrouvez les actus du Femal Founder Challenge sur la page Viva Technology dédiée.

La plateforme 50inTech milite et apporte des solutions pour obtenir l’égalité femmes hommes dans la Tech. Dans un article publié sur Medium, 50inTech rassemble ses observations sur les femmes créatrices de start-ups.

Retrouvez également l'article de Maddyness sur le sujet.

Les événements rattachés

jeu. 16 mai
sam. 18 mai
Replay

VivaTech 2019

Image
Vivatech 2019 visuel 2

VivaTech est le rendez-vous des Start-ups et des leaders pour célébrer l'innovation. Depuis 2016, il...

À lire aussi