News

"L’engagement est au cœur de cette quatrième édition de la Revue Annuelle d'inspiration"

Publications exclusives, productions étudiantes, prises de position d’observateurs extérieurs à notre secteur, témoignages de la communauté nourrissent la 4e édition de la Revue Annuelle d'inspiration de l'Innovatoire. On en parle avec Marie Dehail, chargée de contenu et de communication pour L’Innovatoire chez UNIMEV.

Publié le 02/02/2022 à 13:22, mis à jour le 02/02/2022 à 14:52.

Marie Dehail
© DR

L’Innovatoire vient de faire paraitre son 4e numéro de sa Revue Annuelle d’inspiration. Quels en sont les angles éditoriaux et le thème principal 

Depuis sa création par UNIMEV en juin 2018, L’Innovatoire est un laboratoire prospectif qui vise à mettre en mouvement les idées et qui a pour vocation de se positionner comme « faiseur de tendances » du secteur, avec des publications attendues chaque année.

C’est le cas de la Revue Annuelle d’inspiration, qui en est donc à son quatrième numéro. Publications exclusives, productions étudiantes, prises de position d’observateurs extérieurs à notre secteur, témoignages de la communauté de L’Innovatoire et participation de la Fabrik’Responsable d’UNIMEV… Autant de contributeurs a qui nous avons donné la liberté de ton pour s’exprimer sur le sujet de « L’événement, acteur citoyen et créateur d’engagement positif ».

L’engagement est au cœur du sujet pour cette quatrième édition. Un thème présent sur la plateforme depuis sa création et qui pourtant fait plus que jamais sens aujourd’hui après une période de ballotement et de bousculement que connait la filière depuis maintenant deux ans.

Parfois sans même le savoir, l’événement est un acteur citoyen engagé et participe au développement des individus et territoires

Parfois sans même le savoir, l’événement est un acteur citoyen engagé et participe au développement des individus et territoires. Acteur sociétal, plateforme d’accès à la culture, laboratoire éthique et responsable... les attentes envers lui sont immenses.

2/ Comment sourcez-vous vos sujets et vos contributeurs ? 

Tous les articles de L’Innovatoire sont rédigés par des professionnels issus d’horizons multiples. Ils sont le cœur du réacteur. Il n'aurait en effet pas été possible de faire grandir la position de L’Innovatoire ces quatre dernières années sans la participation de plus de 80 professionnels qui ont accepté de mettre en partage leur vision avec des prismes tellement différents.

Participer à cette aventure est donc l’occasion de partager vos réflexions, vos analyses sur des sujets au cœur de l’innovation de la filière, de permettre à notre communauté de prendre de la hauteur et de pouvoir partager des bonnes pratiques utiles orientées vers le futur. Si l’envie vous prend d’ailleurs de parler d'un sujet événementiel prospectif, ou encore d'écrire et de partager vos idées et convictions n’hésitez pas à contacter l’équipe et à découvrir notre kit du contributeur (lien du kit : https://bit.ly/3GkN3cv ).

L’Innovatoire est encadré et accompagné par le soutien d’un Comité éditorial composé d’un ensemble de personnalités d’horizons divers

Le sourcing et l’identification de nos contributeurs est donc la première étape et cela passe avant tout par une phase de veille inspirationnelle. L’Innovatoire est également encadré et accompagné par le soutien d’un Comité éditorial composé d’un ensemble de personnalités d’horizons divers. Il est le garant de la continuité thématique et inspirationelle des articles publiés et nous soumet régulièrement des pistes de réflexions à explorer afin d’enrichir la plateforme et son contenu. 

L’organisation de challenges étudiants avec les écoles partenaires de L’Innovatoire (Sciences Po, EFAP, ENSAAMA…) nous permet également de créer des ponts avec de nouveaux savoirs, d’intéresser et d’impliquer des jeunes publics à notre secteur mais aussi d’avoir une approche plus décalée et expérimentale en allant à la découverte de nouveaux formats. C’est d’ailleurs ainsi que notre websérie Inspire est née ! Enfin, le soutien de l’équipe permanente d’UNIMEV, de nos adhérents et partenaires est également important dans tout ce processus.

Selon vous, quelles sont les thématiques qui actuellement suscitent l’intérêt des professionnels de l’événementiel ? 

Je pense que la filière a été très fragilisée par ces deux années de crise, mais que sa transformation en a été accélérée. Nous avons vu de nombreux sujets et de nouveaux modèles émerger. Ils offrent l’opportunité de se repenser. Les sujets et thématiques qui sont susceptibles de toucher l’intérêt des professionnels de l’événementiel, sont donc, à mon sens très nombreux.

L’émergence des événements digitaux ou hybrides nous a permis de garder un lien pendant ces nombreux mois de fermeture. La volonté de nous retrouver est forte mais de nouveaux critères sont aujourd’hui à prendre en compte quant à la décision de se rendre sur un événement : le temps de transports, la possibilité de tout suivre depuis son canapé, la perte de l’habitude…

Comment faire revenir le visiteur dans un premier temps, mais surtout comment réenchanter son expérience au point de le faire revenir l’année suivante ?

Comment faire revenir le visiteur dans un premier temps, mais surtout comment réenchanter son expérience au point de le faire revenir l’année suivante, puis l’année d’après ? Cela passe par des touchpoints, l’innovation, la transformation des sites d’accueil ou encore par la diversification des modèles et prestations événementielles. Il s’agit d’un sujet très vaste que nous devons nous approprier et qui est aujourd’hui au cœur de cette problématique.

La RSE, l’éthique, et la question précise du bien-être, sont d’ailleurs également des sujets importants et primordiaux à souligner et à remettre en avant dans notre secteur d’activité et donc dans les travaux de L’Innovatoire. Sujets que nous traitons dans notre dernière Revue Annuelle qui vient de sortir !

Pour télécharger la revue annuelle : https://bit.ly/3fAvxG2

À lire aussi

Image
Evénement vs Event ?

Evénement vs Event ?

On me demandait récemment s’il n’y avait pas trop d’événements désormais. Ma réponse a été – restant...