Entretiens

« Avec le French Camp, nous souhaitons accueillir la communauté française de la publicité dans les meilleures conditions d’échanges et de rencontres. »

Chaque année durant les Cannes Lions, l’AACC installe son « French Camp » afin de réunir l’écosystème français de la publicité et de créer des conditions de rencontres, de débats et d’échanges entre ses différents acteurs. Laurent Habib, président de l’AACC, nous en dit plus sur le programme et les ambitions de cette édition. 

Photo Laurent Habib
© Eric Legouhy

Aujourd’hui, que représentent les Cannes Lions dans le paysage de la créativité ?
C’est le lieu de référence de la créativité mondiale, qui exprime les transformations du métier de la façon la plus puissante et la plus évidente. Le festival permet notamment de se rendre compte de l’incroyable mutation amenée par le digital dans les formes de créativité, et la montée en puissance des enjeux technologiques et des grands acteurs de la technologie. 

Justement, on a l’impression que le festival a beaucoup changé et est devenu le royaume de la Tech avant d’être celui de la publicité…
Avant, la créativité à Cannes était concentrée sur la publicité. Aujourd’hui, la créativité est multi-facettes : elle est sur le design, le média, les relations avec les publics, elle est digitale. On observe une diversification des médias, mais aussi des contenus, des formats, des métiers.

Le spectacle que délivre Cannes, c’est la révolution des métiers de la communication.

De même, la mesure de la performance a beaucoup changé : avant, on mesurait la performance aux ventes, aujourd’hui on la mesure au nombre d’influencers, de followers, à l’impact social, et à la mobilisation. Le spectacle que délivre Cannes, c’est la révolution des métiers de la communication. 
Avant, Cannes mettait en avant les grands groupes de publicité, puis les grands groupes médias ont pris une place de plus en plus importante, et maintenant ce sont les sociétés de Tech qui tiennent le haut du pavé. Il y a d’ailleurs de plus en plus de conférences sur des thématiques technologiques, comme l’IA, la data, qui impactent le monde de la publicité. 

Pourquoi avoir créé le French Camp ?
Nous avions le sentiment que les agences de communication françaises avaient de moins en moins de place pour s’exprimer, que les médias français avaient de moins en moins d’occasions pour rencontrer les agences. C’est une des raisons pour lesquelles l’AACC a pris l’initiative de créer le French Camp. Nous nous sommes dit qu’il fallait que la communauté française de la publicité au sens large ait un endroit pour se donner rendez-vous et se retrouver. Notre but est d’accueillir la communauté française dans les meilleures conditions d’échanges, de dialogue, de partage, et de rencontre. 

Le French Camp est-il réservé aux seules agences ?
Non, nous voulons accueillir les acteurs français de la créativité au sens large : les annonceurs, les médias traditionnels et les pure players, les agences et les agences médias, les prestataires, les instances de régulation, les formateurs, mais aussi les producteurs. De nombreux métiers dépendent de l’activité publicitaire aujourd’hui. 

Quelles sont les nouveautés de cette année sur le French Camp ?
Cette année, nous avons voulu renforcer l’attractivité du French Camp en organisant des débats tous les matins, mais aussi des déjeuners organisés par des partenaires qui souhaitent rencontrer les agences et les créatifs. De même, un studio son et image sera installé sur la plage. Toutes les fins d’après-midis, les journalistes de CB News présenteront les créations françaises primées à Cannes la veille, commentées par les jurys français. Et il y aura bien entendu d’autres moments de rencontres festifs et informels. 

Dans le parcours des professionnels présents à Cannes, comment se positionne le French Camp ?
Il est évident qu’il est impossible de tout faire ! Le programme du French Camp prévoit un temps libre chaque après-midi pour que chacun puisse assister au festival des Cannes Lions. Avant de reprendre, à 18h30, avec le debrief du palmarès. Il n’y a pas en France de Salon de la Publicité ou de temps fort qui permette à toute la communauté de la publicité de se réunir, en dehors de Cannes. Nous avons beaucoup de rencontres à faire ensemble et peu d’occasions. Le French Camp a cette ambition. 

En savoir plus sur...

Les événements rattachés

lun. 17 juin
ven. 21 juin
Cannes
Place CBeach

French Camp Cannes 2019

Image
Photo French camp

09:00

L’Association des Agences-Conseils en Communication (AACC) organise la 4ème édition du French Camp...

À lire aussi