L’édito

Un an, 12 mois, 365 jours,… oui mais 620 events !

Objectivement, ce n’est pas ainsi que je voyais le 1er anniversaire de MyEventNetwork. J’aurais aimé inviter tous ceux qui se sont penchés sur son berceau et qui en ont fait le succès que l’on sait.

Par Xavier Dordor, publié le 08/04/2020 à 15:42, mis à jour le 08/04/2020 à 16:43.

Visuel anniversaire 1an Myen : Un an, 12 mois, 365 jours,… oui mais 620 events !
© DR

Mes associés tout d’abord pour avoir partagé et formalisé l’idée de cette plateforme média dédiée aux events de la com, des médias et du digital. Le pitch initial était on ne peut plus clair : avec 600 events par an sur cette seule filière, l’embouteillage des sollicitations est trop dense, la concurrence trop rude, et les taux de no-show apocalyptiques !  Cela pose un vrai problème d’information en AMONT pour hiérarchiser les programmes, stimuler les inscriptions ciblées et les entrées réelles, LE JOUR J pour animer et valoriser, et APRES pour faire vivre et diffuser les contenus de qualité. Sans parler des sponsors qui eux aussi ont droit à un vrai ROI de leur investissement comme les organisateurs.

Cette idée initiale fut validée avec BVA, mise en image avec Lonsdale, en mots avec The Good Company, en plate-forme avec Idix, en réseaux sociaux avec We are social, en mesures avec The Metrics Factory, en data avec le Fac et propulsée par Activecom ! et j’en oublie… merci à toutes ces équipes magnifiques avec en tout premier lieu, les artisans de MyEventNetwork au quotidien !

Un grand merci aussi aux syndicats professionnels - tous partenaires de MyEvent - aux médias qui nous confient leurs events et aux organisateurs qui ont affiché cette confiance incroyable au bout de quelques semaines ou mois. Plus de 100 events partenaires en un an !

Alors oui, j’aurais rêvé d’un autre anniversaire mais devant l’ampleur de la pandémie, la célébration est dérisoire. Et mon plus grand coup de chapeau ira à ceux qui prennent des risques insensés afin que la vie continue !

Depuis un an, avant même cette crise sanitaire sans précédent, la société évoluait en profondeur et la quête de sens en est l’illustration la plus émergente. Parce qu’elle touche tout ce qui nous porte, notamment la consommation, les médias et les marques. Devenues des balises, elles sont de plus en plus jugées sur leurs actes dont les médias et les réseaux sociaux se font le relais, que sur leurs discours dans les médias qu’on appelait publicité. La disruption actuelle accélère cette évolution.

Les events eux aussi se sont enrichis de valeurs, et l’introspection de leurs organisateurs a conduit à la recherche d’évènements responsables et engagés. Dans les contenus comme dans leur organisation : c’est pour eux que nous venons de lancer MyGoodEventNetwork, tous les mois !  

La deuxième grande évolution accentuée par le confinement, c’est la digitalisation des events, et je suis heureux de vous annoncer que dorénavant dans l’hebdo et dans notre célèbre timeline devenue référence, il n’y aura plus de différence dans le traitement de l’information entre les events IRL et Virtuels. C’est le sens de l’histoire. La nôtre a un an, et à défaut de la fêter tous ensemble, on peut en être fiers avec vous. Grandissons ensemble.

À lire aussi

Image
Visuel news MyEventMorning

MyEventMorning

Vous cherchez une solution de web conférence solide, innovante et impactante… MyEventNetwork vous...