L’édito

Les BigBoss lèvent 18M€, and so what ?

Digilinx, la maison mère des BigBoss vient de lever 18M€ auprès de Montefiore Investment afin d’accélérer son développement et devenir un leader européen de l’événementiel BtoB !

Par Xavier Dordor, publié le 05/09/2019 à 07:48, mis à jour le 05/09/2019 à 07:48.

Xavier Dordor
© Jallal Seddiki / Photography

Au-delà du montant de l’annonce et du talent d’Hervé Bloch, que faut-il en penser ? 

1/ L’événementiel BtoB confirme tout l’intérêt stratégique qu’on lui reconnaît. Les conclusions de l’étude Harvard Business Review US de décembre 2018, se retrouvent dans ce rachat à dimension européenne qui en surprendra plus d’un. 

2/ L’événementiel, notamment BtoB, se professionnalise de plus en plus et sa croissance nécessite des moyens technos et humains importants pour conforter des positions de leader. 

3/ La conséquence de ce mouvement - s’il se confirme mais pourquoi pas - sera une redistribution des cartes des grands acteurs du marché : concentrations, alliances, mais aussi marginalisation des plus fragiles…l’event est souvent le fait de structures collectives pour passer des messages ou asseoir des filières. Elles devront compter avec ces nouveaux acteurs quitte à déléguer l’organisation de leurs manifestations à des structures dédiées et très pro. Il y en a en France.

4/ L’Europe des médias qui a tant de mal à se faire peut-elle trouver ici un nouveau terrain de jeu ? Oui, en dupliquant des savoir-faire et des types d’events pays par pays, ou marché par marché, quitte à créer des champions européens tel Vivatech comme le disait ici même Maurice Levy dans le 1er numéro de MyEventNetwork en avril. 

5/ Cette nouvelle va-t-elle tuer toute idée de talent individuel dans la réussite des events de demain? Personnellement, je ne le crois pas. La financiarisation permet la croissance, mais l’expérience crée le sens.

À lire aussi