Entretiens

« L’Association nationale des communicants souhaite attirer les nouvelles voix, les talents émergents qui feront la communication de demain »

Exit COM-ENT et bienvenue à l’Association nationale des communicants ! Rencontre avec Audrey Roche, déléguée générale de l’association, qui nous parle de la stratégie de l'entité revue et corrigée. 

Publié le 28/02/2024 à 11:39, mis à jour le 28/02/2024 à 12:09.

Audrey Roche
© DR

Une nouvelle gouvernance et désormais nouveau nom, l’Association nationale des communicants (ex COM-ENT) revendique par ailleurs un nouveau positionnement. Pourquoi ces changements ?

La transformation que nous avons entreprise est le reflet de notre évolution constante et de notre réponse aux besoins changeants du secteur de la communication.

Depuis notre création en 1947, nous avons constamment suivi et anticipé les évolutions du métier, depuis le journalisme d'entreprise jusqu'au communicant de demain. Cette capacité d'adaptation a toujours été au cœur de notre mission. Récemment, nous avons ressenti le besoin de réviser notre offre pour la rendre plus claire, plus accessible et plus pertinente pour nos membres et l’ensemble de la profession.

Le nouveau nom, l’Association nationale des communicants, incarne cette volonté de simplification et d’ouverture. Nous souhaitions nous détacher de l'ancienne appellation, COM-ENT, qui pouvait être interprétée comme limitative, se référant trop spécifiquement à la « Communication d’entreprise ». Notre objectif est de réaffirmer notre ouverture à tous les acteurs du secteur, qu’ils soient publics, privés, indépendants, en transition de carrière ou étudiants.

Cette évolution n'est pas seulement symbolique. Elle traduit notre ambition de rassembler tous les professionnels confrontés aux mêmes défis (...)

Cette évolution n'est pas seulement symbolique. Elle traduit notre ambition de rassembler tous les professionnels confrontés aux mêmes défis, qu'il s'agisse de trouver leur place au sein des organisations, de répondre aux questions éthiques et de développement durable, ou de s'adapter aux innovations technologiques comme l'intelligence artificielle.

Vous plaidez pour davantage d’ouverture de l’association, afin de réunir plus largement les communicants de tous horizons. Qui voulez-vous rassembler ? 

Notre objectif est d'élargir le cercle de notre association, en continuant sur la voie d'une ouverture que nous avons embrassée depuis notre fondation en 1947. Cette dimension œcuménique, comme vous le soulignez, fait partie intégrante de notre ADN.

Nous visons à réunir une mosaïque de professionnels en communication : des agences aux entreprises, en passant par les indépendants et les organisations publiques, étudiants, écoles,.... Notre ambition est de créer un espace inclusif où toutes et tous, quel que soit leur secteur ou leur niveau d'expérience, peuvent se rencontrer, partager et apprendre les uns des autres.

Aujourd'hui, nous nous efforçons d'accroître encore cette diversité. Nous souhaitons aussi attirer les nouvelles voix, les talents émergents qui feront la communication de demain.

Nous voulons rassembler celles et ceux qui partagent une passion commune pour la communication, tout en valorisant la pluralité des perspectives et des expériences. Car c'est dans cette diversité que réside la véritable force de notre secteur.

L’association est reconnue pour ses différents services à destination de ses membres. De quels types de services ces derniers sont-ils le plus en demande ? 

L’aspect le plus valorisé par nos membres est sans nul doute la capacité de notre association à répondre à leurs besoins de développement professionnel et de networking.

Depuis la fin de l'année 2023, nous avons introduit les "After de la Communication", des rendez-vous bimensuels organisés au sein de la Maison des Communicants.

En effet, les communicants cherchent à s'évader de leur routine quotidienne, à s'inspirer et à élargir leur réseau dans un contexte où le temps est un bien précieux. C'est pourquoi, depuis la fin de l'année 2023, nous avons introduit les "After de la Communication", des rendez-vous bimensuels organisés au sein de la Maison des Communicants. Ces événements se distinguent par leur absence de contenu formel, favorisant ainsi les échanges naturels et la convivialité. Ils offrent un cadre unique pour que nos membres se découvrent, se retrouvent et explorent des opportunités de collaboration, voire rencontrent leur futur employeur. C’est cette opportunité de création de liens authentiques qui est le plus souvent plébiscitée par nos membres.

Par ailleurs, nous assumons un rôle essentiel dans la professionnalisation continue du secteur. Tout au long de l'année, nous proposons des rencontres et des formations destinées tant aux individus qu'aux organisations, axées sur des sujets d'avant-garde et transformateurs pour le secteur, tels que l'intelligence artificielle. Ce volet est crucial, car il permet à nos membres de rester à la pointe des dernières évolutions et tendances, renforçant ainsi leur compétitivité sur le marché.

L’événementiel tient une place importante de votre stratégie, avec de nombreux rendez-vous annuels et ses Grands Prix en point d’orgue. Allez-vous continuer de vous appuyer sur les événements pour animer votre communauté ? 

L’événementiel est, en effet, un pilier essentiel de notre stratégie et mission, incarnant parfaitement l’esprit de rencontre, de partage et de développement professionnel qui anime notre association.

La Maison des Communicants, notre espace dédié, illustre cet engagement : un lieu où nos membres peuvent se retrouver pour échanger, débattre et se nourrir de nouvelles perspectives, hors des cadres traditionnels. Cet espace est le symbole de notre volonté de créer des liens durables et significatifs entre les professionnels de la communication.

Sous l’impulsion de nos co-présidents, Assaël Adary (Occurrence) et Constance Wiblé (Abeille assurances) nous avons décidé d’intensifier notre approche événementielle. En effet, nous invitons nos membres à s'impliquer directement en organisant des scènes ouvertes, permettant ainsi à chacun de partager ses expériences et son expertise.

Quant à nos Grands Prix de la Communication, nous transformons encore le format pour leur 37e édition. Nous innovons en ouvrant plus largement la participation. La journée des jurys est l’exemple parfait de cette évolution : les agences, présélectionnées par une quarantaine de professionnels, auront l’opportunité de pitcher leurs campagnes lors d’une journée dédiée pour tenter de gagner l’Or. Mais l’innovation majeure réside dans l’implication de l’ensemble de la profession, qui aura son mot à dire lors de la remise des prix, grâce à un système de vote inédit pour élire le Grand Prix de la Communication 2024.

Notre calendrier pour 2024 est plus riche que jamais, avec plus de 60 événements prévus (...)

Notre calendrier pour 2024 est plus riche que jamais, avec plus de 60 événements prévus, allant des conférences métiers aux ateliers pratico-pratiques, en passant par des débats et des cafés littéraires. Chaque événement est une invitation à la rencontre, à l’inspiration et à l’échange, renforçant ainsi notre réseau et notre secteur dans son ensemble.

En somme, l’événementiel n’est pas seulement un outil, mais une expression de notre identité collective. Il reste au cœur de notre stratégie pour dynamiser, unir et inspirer les communicants.

À lire aussi

Image
Il y a toujours un plan B

Il y a toujours un plan B

J-100. La flamme olympique s’est allumée en Grèce, acte symbolique et dernière ligne droite d’une...