Les speakers de la semaine

Stéphane Martin : « Trouver l’équilibre entre la nécessité de communiquer sur les engagements RSE et la réalité opérationnelle des entreprises. »

Stéphane Martin, Directeur Général de l’ARPP et président du Comité de programme de l’IREP Forum du 7 février dédié à la responsabilité sociétale et environnementale, introduira la matinée sur la thématique« Consommateurs et marques, engagés jusqu’où ? ». MyEventNetwork lui a posé trois questions pour en savoir plus. 

Publié le 22/01/2020 à 18:37, mis à jour le 23/01/2020 à 09:39.

Stéphane Martin DG ARPP interview
© DR

Quel est le but de cet IREP Forum sur la RSE, et pourquoi s’emparer du sujet aujourd’hui ?
C’est une première pour l’IREP en termes de thématique. L’IREP a réalisé un appel à projets sur ce sujet qui a confirmé qu’un grand nombre de recherches existaient sur ce marché. Nous sommes probablement arrivés à une étape de maturité sur ces sujets, où se rejoignent les aspirations du grand public, les inquiétudes des marques, les attentes politiques… Nous commençons à avoir du recul : le Grenelle de l’environnement a 13 ans, nous sommes dans la lignée des objectifs de développement durable de l’ONU… des retours d’expérience sont possibles de la part des entreprises. Il est temps de sortir des débats politiques ou trop passionnés et d’objectiver, de rationnaliser et d’outiller la profession sur ces sujets. 

Comment va s’organiser cette matinée ?
Mon intervention d’introduction portera sur la mesure de l’engagement responsable : comment le mesurer, en comprendre les manquements au regard des règles que la profession se fixe… Il faut favoriser la communication des engagements responsables des entreprises, sans basculer dans le « green washing ». Avec un objectif qui demeure : préserver les espaces de communication. Nous sommes persuadés que la société ne peut pas évoluer sur les seules injonctions négatives. 
Puis, le Credoc viendra présenter son étude sur les attentes des consommateurs ; La Poste présentera ses engagements sociétaux en cours et à venir ; M6 Publicité reviendra sur son étude « Le temps des marques responsables » ; Brand Value fera un point sur les marques dans la société de consommation de demain. De son côté, Kantar présentera les mesures de l’efficacité de l’engagement responsable des marques, et BVA, les nouveaux risques face à l’activisme des communautés. 
Enfin, FreeThinking parlera des attentes et des exigences des Français vis-à-vis des marques, notamment l’ambivalence face aux entreprises. 

Quels sont les challenges à relever pour les marques selon vous ?
Le plus important est probablement cet enjeu de transformation dans une pression de temps souvent inadapté à la réalité opérationnelle. Il faut réconcilier des enjeux macro (les engagements de développement durable) avec une réalité micro (le temps nécessaire aux entreprises ou au marché pour évoluer NDR). C’est un challenge qui s’impose à tout le monde, aux décideurs politiques comme aux salariés et même aux consommateurs. Il faut également trouver l’équilibre entre la nécessité de communiquer sur ces engagements pour faire évoluer la consommation, et la réalité opérationnelle des entreprises. La temporalité n’est pas toujours la même… C’est tous ensemble que l’on va réussir dans ces enjeux de transition et de transformation. D’où un partage nécessaire dans le cadre d’un forum. 

Les événements rattachés

À lire aussi