Les speakers de la semaine

Michel Juvillier : L'industrie publicitaire lutte-t-elle contre les sites douteux... ou pas ?

Après un an d'émission TV, The Programmatic Society se décline en live. Le 19 septembre, c’est en public, dans les locaux de Verizon Média, qu'aura lieu la table ronde sur le thème : "Fake news & advertising industry : fake friends or fake enemies ?" Michel Juvillier, créateur et animateur du format, nous en dit plus.

Publié le 10/09/2019 à 16:44, mis à jour le 12/09/2019 à 15:06.

Photo de Michel Juvillier
© DR

Quel est le principe de The programmatic society ?
The Programmatic society est un concept d’émission TV diffusée chaque semaine sur Youtube mais aussi sur les réseaux sociaux et sous forme de podcasts, qui existe depuis un an. Son but est de permettre à chacun, qu’il soit expert ou pas, de comprendre les nouveaux enjeux autour de la monétisation publicitaire sur Internet, notamment du programmatique, qui consiste à utiliser des logiciels pour gérer les transactions publicitaires. C’est une véritable révolution sur le marché ! 
Dans l’émission TV, The Programmatic Society, quatre experts sont réunis autour d’une table pour évoquer un thème qui peut être technique mais aussi sociétal et qui touche à la publicité digitale. Depuis juin 2018, l’émission a rencontré un public international.

Pourquoi lancer The Programmatic Society Live ?
La règle dans le monde des médias aujourd’hui c’est de toujours se renouveler. Nous avons déjà fait un premier événement The Programmatic Society en public, le 12 juin dernier, durant IX Open France. 
Cette fois, c’est Verizon Media et Microsoft France qui m’ont proposé de reconduire l’expérience d’un événement live et en public. Le 19 septembre prochain, avec cette deuxième édition de The Programmatic Society Live, nous allons donc lancer non seulement la nouvelle saison de l’émission, mais aussi la saison publicitaire digitale programmatique. 

Vous allez parler des fake news, pourquoi ce thème ?
Le thème « Fake news & advertising industry : fake friends or fake enemies ? » va permettre de parler de la fiabilité des sites dans la publicité digitale. Le programmatique, c’est de l’achat d’audience, pas d’espace. Or, nous savons que l’utilisateur se rend sur 70 sites différents en moyenne. Parmi tous ces sites, certains ne sont pas fiables. La question est de savoir si l’industrie publicitaire lutte contre ce phénomène ou non ? Cela sert-il leurs stratégies de performance ou, au contraire, les annonceurs sont-ils victimes des sites au contenu douteux ? Ce sont ces questions que nous allons aborder lors du Programmatic Society Live #2.

Comment voyez-vous les futurs développements de The Programmatic Society ? 
The Programmatic Society a pour ambition de se décliner. Nous voulons que ce média devienne "multi-médias" : vidéo, audio, écrit. Nous sommes déjà présents sur Linkedin, Facebook, Youtube, et sous forme de podcast sur Apple, Deezer et Spotify. 
Nous souhaitons aussi renforcer l’internationalisation, avec la mise à disposition de sous-titres en Arabe classique et en Chinois.
Enfin, notre ambition est de continuer sur la voie de l’événementialisation, en organisant de nouveaux Live. 

Les événements rattachés

jeu. 19 sep
Paris
Verizon Media
Replay

The Programmatic Society Live #2

Image
Bannière Programmatic Society

18:00

A l’occasion du lancement de la saison 2 de The Programmatic Society, un The programmatic Society Li...

À lire aussi