Les speakers de la semaine

Marion Wyss : « Les médias doivent trouver d'autres leviers de monétisation que la publicité, pour pouvoir continuer à vivre. »

Quelle monétisation pour les médias aujourd’hui et demain ? C’est à cette question que répondra Marion Wyss durant l’Afterwork Médias organisé par GoCardless le 19 septembre. Et, parce que la publicité seule ne suffit plus, elle détaillera les points essentiels pour une stratégie de monétisation réussie. MyEventNetwork l’a rencontrée pour en savoir plus. 

Publié le 17/09/2019 à 17:34, mis à jour le 18/09/2019 à 15:02.

Portrait de Marion Wyss
© DR

Vous intervenez lors de l'Afterwork Médias sur le thème "Transformation digitale des médias, quels sont les leviers de réussite ? ". En tant que consultante, la monétisation des médias est-elle votre spécialité ?
Oui. J'ai travaillé pendant dix ans pour la presse en ligne, avant d'occuper le poste de Directrice numérique déléguée du groupe Challenge, puis de fonder un cabinet de conseil qui accompagne les groupes médias sur leur stratégie digitale et de monétisation. 
Aujourd'hui, les médias ont besoin de trouver un nouveau business model, qui ne repose pas uniquement sur la publicité. 

Pourquoi ce besoin de trouver de nouveaux business model ?
Le business model de la publicité seule ne fonctionne plus. Cela ne veut pas dire qu’il faut arrêter la publicité, mais qu’il faut trouver d’autres leviers de monétisation pour équilibrer la balance et pour que les médias puissent continuer à vivre : les revenus publicitaires, ceux issus de la diversification (comme les événements), et les revenus venant des lecteurs ("readers revenu"). Ce dernier pan en est encore à ses débuts en France. C'est le sujet du moment : comment monétiser grâce aux lecteurs, et plus particulièrement aux abonnements digitaux. Pour cela, les médias ont besoin de maîtriser leur data et de connaître leurs lecteurs. 

Quelle sera la teneur de votre intervention ?
Je vais parler très précisément de la conversion en ligne pour les médias, en expliquant pourquoi la publicité ne suffit plus et la nécessité d'aller vers des stratégies de "reader revenus".

Il est temps pour les médias de se transformer en e-commerçants

Cela passe par le fait de connaître son audience, de segmenter les comportements des utilisateurs. Il est temps pour les médias de se transformer en e-commerçant. 
En segmentant son audience, le média va comprendre ce que ses lecteurs recherchent, quels sont leurs besoins, et quelle offre il peut leur proposer, aussi bien en termes de contenus que de tarif.
Le deuxième sujet, c’est la proposition de valeur : qu’est ce que je propose à mes lecteurs, pourquoi vont-ils s’abonner ? Il faut que la proposition de valeur soit attractive et que l'expérience utilisateur soit parfaite. 
Enfin, le troisième point concerne les indicateurs de performance. Plutôt que les indicateurs d'audience, il faut désormais se focaliser sur les indicateurs d’engagement (nombre de pages vue par visite, de visite, taux de rebond, durée de visite) qui sont beaucoup plus parlants.

Les événements rattachés

À lire aussi