Les speakers de la semaine

Christophe Meuter : « Il existe de vraies opportunités de vendre mieux et différemment »

Face à la transformation du retail, Kantar organise un petit déjeuner consacré à « Assortiment 2.0 : optimiser ses ventes dans un contexte de révolution du retail », le 4 décembre. Christophe Meuter, expert Kantar, y parlera des défis auxquels font face les industriels et les retailers, et des solutions possibles. 

Publié le 27/11/2019 à 17:49, mis à jour le 28/11/2019 à 14:22.

Photo de Christophe Meuter
L'avenir de l'assortiment par Christophe Meuter, expert Kantar. © DR

Pourquoi cette conférence ?
Le retail se transforme. Les hypermarchés et supermarchés perdent de leur attractivité et des parts marchés. Historiquement les industriels avaient des assortiments plutôt longs dans les hypermarchés. Aujourd'hui, les formats qui gagnent des parts de marché et qui sont les plus dynamiques sont les magasins de proximités, les magasins spécialisés, et le e-commerce. Les circuits en bonne santé ont des assortiments courts.
L'évolution du retail pousse les industriels et les retailers à regarder les assortiments dans le détail. Suite à la pression des coûts, les retailers veulent diminuer la taille des assortiments. Enfin, les industriels sont face à des consommateurs fragmentés, des cibles de plus en plus étroites. Pour y répondre, on pourrait imaginer qu'un magasin d'une même enseigne dans différents quartier d'une même ville n'aurait pas les mêmes assortiments. C'est déjà un peu le cas, mais pas sur toutes les catégories. C'est donc un sujet d'actualité.

Concrètement, durant ce petit déjeuner, quelle sera la teneur de votre intervention ?
Nous allons parler des facteurs qui ont amenés à ces défis : des facteurs technologiques, consommateurs et du contexte économique, qui font que c’est de plus en plus difficile de dépasser, voire d'atteindre, 2% de croissance. Mais il y a des opportunités pour ceux qui arriveront à bien cibler leurs assortiments, grâce à l'hypersegmentation du point de vente notamment, mais aussi aussi à l'utilisation de la data qui permet de mieux comprendre ce qui va favoriser les ventes. Il existe de vraies opportunités de vendre mieux et différemment et donc d'avoir une croissance beaucoup plus soutenue. 

Comment voyez-vous l'avenir de l'assortiment ?
Dans un monde où la croissance est plus difficile à atteindre, les retailers et industriels ont la volonté de mieux collaborer. Plus la data va être au coeur de cette collaboration, avec notamment des retailers qui exploitent et partagent les datas concernant leurs points de vente, plus il sera possible de faire des choses un peu différentes sur les assortiments. L'exploitation des données, de façon collaborative, est stratégique pour le futur.

 Pour vous inscrire au Petit-déjeuner Kantar, c'est ici.

Les événements rattachés

À lire aussi