Les speakers de la semaine

Benoit Zante : « La transformation numérique est une question humaine »

Journaliste et co-auteur du livre « Les défis de la transformation digitale », Benoit Zante introduira, avec Quentin Franque, l’événement dédié du 16 octobre. Il y dressera un bilan des différents challenges rencontrées par les entreprises en cours de transformation, avant de leur laisser la parole pour un partage d’expériences. Rencontre. 

Publié le 09/10/2019 à 15:55, mis à jour le 09/10/2019 à 15:55.

Photo de Benoit Zante
© DR

Vous avez sorti un livre sur les défis de la transformation digitale. Pourquoi ce thème ?
Je suis journaliste depuis 9 ans, spécialisé dans les sujets des médias, de la communication, du digital, du marketing et de la transformation numérique des entreprises, pour Petit Web, et plus récemment pour Maddyness ou Usbek et Rica.
Avec Quentin Franque, directeur marketing de l'agence Intuiti et co-auteur du livre, nous avons eu l’idée de partir à la rencontre des gens qui agissent au quotidien pour la transformation digitale, recueillir des retours d’expérience, et pouvoir ainsi raconter leurs défis, leurs enjeux. Quand on discute avec les gens qui gèrent des projets de transformation, on se rend compte qu’ils ont besoin de comparaisons, de partages entre pairs. Nous voulions être le plus large possible, et croiser les points de vue. 

Comment êtes-vous passés d’un livre à un événement ?
Le livre est centré sur les gens et les témoignages. Nous nous sommes dit que c’était intéressant que les gens se rencontrent physiquement. Pour l’événement du 16 octobre, nous faisons venir quatre intervenants très différents : Éric Ducournau, CEO de Pierre Fabre, Judith Levy et Juliette Couturier, fondatrices de la startup Même, Gonzague de Blignières, co-fondateur du fonds Raise, Mathilde Hébert, Directrice Marketing Digital chez Saint-Gobain.

Quels enseignements majeurs avez-vous tiré de ces rencontres avec des entreprises en cours de transformation ?
Pour moi, l'enseignement majeur est la nécessité de faire évoluer la culture des entreprises : l'état d'esprit de l'industrie est fortement éloigné de celui du digital. Plus qu'une question d'outils, la transformation numérique est une question humaine, avec des changements culturels à mener aussi bien au niveau du leadership que sur le terrain. Mais cela ne signifie pas que tout est à jeter : des cultures fortes, qui ont été forgées avec le temps, comme chez Michelin ou St Gobain, sont aussi des atouts pour recruter et innover. 

 

Les événements rattachés

À lire aussi