News

WelcomeGate : un espace nouveau qui participe à la réassurance

Comment accueillir du public en toute sécurité ? C’est pour répondre à cette problématique très actuelle que MProd a créé le WelcomeGate, un dispositif d’accueil et de sécurité indoor ou outdoor, design et élégant, facile à installer dans tous lieux et événements recevant du public. Loïc Bertin, associé chez MProd, revient sur l’origine du concept et explique ses différents usages. 

Publié le 19/05/2020 à 16:39, mis à jour le 19/05/2020 à 16:39.

Loic Bertin M Prod welcome gate
© DR

Vous avez créé le WelcomeGate, un sas de sécurité pour accueillir les personnes. D’où vous est venue l’idée ? 
Avec M Prod, nous intervenons sur des conventions, séminaires, salons ou soirées. Dès le mois de février, alors que notre calendrier pour 2020 était bien rempli, de nombreux événements se sont mis en stand-by ou ont été reportés. Rapidement, nous nous sommes demandé comment nous pouvions agir. Comment participer à la relance ? A la nôtre et celle des autres ! Nous avons eu l’idée de créer un dispositif d’accueil et de sécurité pour le retour des salariés, des clients en magasin, des visiteurs des espaces culturel, des participants aux événements. De là est né le concept de WelcomeGate. 

Concrètement, qu’est-ce que le WelcomeGate ? 
C’est un sas que l’on peut positionner à l’intérieur (version Indoor) ou à l’extérieur (outdoor) dédié à l’accueil des personnes. Nous nous sommes mis à la place de l’utilisateur : de quoi aurions-nous besoin pour être rassurés ? Et nous avons déterminé trois points essentiels : un écran d’accueil qui permet d’accueillir les gens sans leur faire peur, une caméra thermique pour la prise de température, et du gel hydroalcoolique. C’est un espace nouveau qui participe à la réassurance. 
Enfin, comme nous venons de l’événementiel, nous avons voulu créer un espace design, élégant et sur mesure. 

D’où viennent les demandes pour ce type de produit ?
Nous avons imaginé au départ que la demande viendrait plutôt des grandes entreprises, des sièges sociaux, qui auraient besoin de faire revenir les salariés sur leur lieu de travail et de les rassurer sur leur sécurité. C’est effectivement un premier marché. Les centres commerciaux sont aussi demandeurs. Pour un centre commercial, nous avons fait évoluer le dispositif, que nous avons aménagé pour les caddies. A terme, lorsque la crise sanitaire sera terminée, on peut imaginer que la structure sera utilisée d’une autre manière, pour des dispositifs publicitaires par exemple. 

Le WelcomeGate est-il destiné au secteur de l’événementiel ? 
Nous aimerions que ce sera le cas oui, mais il est encore un peu tôt pour penser à une reprise des grands événements. Nous avons des demandes pour des salons à la rentrée et nous y répondons. Le modèle économique est plus compliqué car cela demande un certain investissement. Et pour le moment, la question reste entière : comment faire demain pour accueillir du public, même sur de petits événements comme un cocktail dinatoire par exemple. Nous y réfléchissons aussi…

À lire aussi