News

Loc’Hall, la plateforme booster de lieux d’exception

Depuis plusieurs années, la privatisation des espaces historiques et culturels est une ressource majeure pour viabiliser et entretenir ces lieux patrimoniaux. Avec la crise sanitaire ces derniers ont dû fermer leurs portes, se coupant ainsi de précieuses recettes.

Publié le 20/07/2021 à 15:45, mis à jour le 21/07/2021 à 16:25.

Monnaie de Paris
© DR

Aussi on ne peut qu’adhérer à la démarche de Diane Domas de Crécy, fondatrice de Loc’Hall en 2020, plateforme qui offre un coup de pouce digital à ces espaces d’exception. Pour la petite histoire, c’est lorsqu’elle organisait des événements dans le cadre de son mandat d’élue locale, que la fondatrice se rend compte de l’incroyable potentiel du patrimoine souvent sous-exploité et parfois peu valorisé. Rejointe quelques mois plus tard par Elisabeth Barbier, Diane Domas de Crécy témoigne de sa motivation « Loc'Hall c'est une histoire d'intuition et de passion : notre conviction que le monde de l'entreprise et celui de la culture sont destinés à se nourrir l'un de l'autre, conjuguée à notre amour du beau et à notre attachement sincère pour le patrimoine. Avec Loc’Hall, nous souhaitons vous emmener à la rencontre de lieux singuliers et vous aider à donner un supplément d’âme à vos événements professionnels. »

Parmi les 80 lieux d’exception référencés, on trouvera notamment le Château de Chantilly, le musée Nissim de Camondo ou encore la Villa l'Ange Volant, l’unique villa réalisée en France par le célèbre architecte italien Gio Ponti.

Start-up actuellement incubée au French Event Booster, Loc’Hall est principalement implantée en région Ile-de-France et prévoit de s’étendre aux grandes métropoles françaises dès 2022.

À lire aussi