News

« Les marques qui hésitaient à être accompagnées sur leurs events par un journaliste ont revu leur position ! »

Stéphane Jobert, journaliste-animateur de formation et directeur général associé chez Uprightly, évoque pour MyEN les apports de son expertise sur les events digitaux.

Publié le 04/05/2021 à 13:13, mis à jour le 05/05/2021 à 16:48.

Stéphane Jobert
© DR

La digitalisation des événements nécessite de faire appel à de nouvelles compétences, parmi lesquelles le journalisme. Pourquoi faire appel à un profil venant de la télévision pour un digital event ?

Clairement parce que les événements digitaux reprennent les codes de la télévision. Le journaliste ou l’animateur de télévision maîtrise tous les outils que l’on trouve sur un plateau TV et que l’on utilise sur les événements digitaux : la gestion des caméras, éventuellement d’un prompteur ou d’une oreillette mais surtout la maîtrise d’un rythme qui est différent des événements en présentiel.

De plus, les formats digitaux se font en grande partie en direct et sont connectés au public grâce à l’utilisation d’outils interactifs. Cela demande des techniques de présentation et d’animation que l’on pratique en télévision.

Nous proposons aux marques et aux agences des profils de journalistes ou d’animateurs qui ont la pratique des plateaux télé et qui ont de vraies facilités à gérer des plateaux corporate

Sur les événements digitaux, la communication par l’image est très importante car les formats vidéo ont souvent vocation à être réutilisés ou à exister dans le temps, il est donc primordial d’avoir un chef d’orchestre qui est rompu à l'exercice. C’est pourquoi chez Uprightly, nous proposons aux marques et aux agences des profils de journalistes ou d’animateurs qui ont la pratique des plateaux télé et qui ont de vraies facilités à gérer des plateaux corporate.

Est-il aisé pour vous de parler à la fois à une audience physique et à une autre, derrière des écrans ? Quel principal challenge ?

C’est effectivement une partie de l'exercice : échanger avec les intervenants plateaux tout en tenant compte de la présence des collaborateurs connectés derrière leur écran. Nous savons que le délai d’attention quand on regarde un séminaire ou une convention digitale est limité, il faut donc que l’écriture, le rythme et la présentation soient pensés dans ce sens.

Dans le corporate, le journaliste ou l’animateur doit se mettre au service de la marque pour la faire exister et c’est notre rôle de conseil chez Uprightly de recommander les bons profils, en tenant compte des valeurs de la marque et du concept de l’événement, qu’il soit digital ou présentiel.

Vos clients sont-ils toujours conscients de l’importance d’éditorialiser et de scénariser un événement digital ?

Ce sont 2 points essentiels que les agences ont déjà identifiés. En revanche, lorsque nous travaillons en direct avec les annonceurs, nous avons une approche plus pédagogique pour leur expliquer l’importance de sortir de la simple présentation avec un discours descendant. On en revient au rythme du format qui est capital pour que les messages soient entendus.

Le journaliste est un outil fondamental au service du digital mais il faut aussi intégrer les outils d’interactivité, un habillage travaillé, et quand on le peut un changement de décors ou de plateaux.

Sur la partie éditoriale, il faut recentrer le discours sur l’essentiel et penser différemment l’utilisation de supports visuels type slides.

Proposez-vous du média training pour les intervenants avant l’événement ?

Notre volonté chez Uprightly est de devenir un acteur incontournable, en tant que speakers bureau mais aussi en tant que de bureau de conseil. Pour cela nous devons aller plus loin que la simple offre catalogue de conférenciers et de journalistes. C’est pourquoi nous proposons un accompagnement plus global qui passe aussi par le média training.

A l’heure où chacun est amené à prendre la parole en présentiel ou à distance, maîtriser les codes de la communication est un vrai plus

En plus des prestations de présentation et d'éditorialisation de formats corporate, nous accompagnons les intervenants, à la demande, lors de la préparation à leur prise de parole. Pour répondre à cette demande croissante, nous faisons intervenir des coachs en communication et des journalistes télé pour des séances de média-training sur mesure. Ces séances peuvent se faire en groupe ou en individuel et nous intégrons une approche d’un événement digital. A l’heure où chacun est amené à prendre la parole en présentiel ou à distance, maîtriser les codes de la communication est un vrai plus.

Qu’est-ce qu’un journaliste ou un professionnel des médias apporte comme valeur ajoutée en termes d’animation et d’attractivité pour les events ?

Avec l’expérience de ces derniers mois et les nombreux retours que l’on a post-événements, je peux vous assurer que les marques qui hésitaient à être accompagnées par un journaliste ont revu leur position.

Toutes nous disent que la présence d’un journaliste rend plus fluide les échanges, donne du rythme à leur convention... et en redemandent ! Le journaliste sait où mettre un peu d’humeur tout en respectant les valeurs de la marque avec laquelle il collabore. Faire appel à un intervenant extérieur permet aussi d’avoir un regard détaché pour une approche plus pédagogique, et rend plus simple la lecture des messages que l’on souhaite transmettre.

En savoir plus sur...

À lire aussi

Image
Paysage d'été

Été en pente douce 

Un semestre s’achève et l’on s’apprête à baisser le rideau sur 6 mois chaotiques, éprouvants mais...