Entretiens

« On entre dans la défibrilation de l’économie française ! »

A l’heure du déconfinement, Patrice Bégay, Directeur exécutif de la communication de Bpifrance, veut réveiller le marché et encourage les annonceurs à se mobiliser et à communiquer. Avec un mot d’ordre : aller de l’avant pour stimuler la croissance de la consommation par la communication. 

Publié le 27/05/2020 à 16:03, mis à jour le 04/06/2020 à 09:52.

Photo de Patrice Begay
© DR

Vous estimez qu’il est urgent pour les marques de communiquer dans les médias. Pouvez-vous nous en dire plus ? 
La France est confrontée à une crise sanitaire incroyable qui est aussi économique. Or, face à l’incertitude, la majorité des secteurs a réduit ses budgets de communication. C’est compréhensible, mais il faut désormais aller de l’avant, atteindre de nouveaux prospects, transmettre. La communication est un levier majeur de la reprise économique. 
Il n’y a pas de relance sans confiance. Il faut provoquer le marché afin que tous les annonceurs se mobilisent. 
Soutenir les investissements en sortie de crise est un devoir. Je suis persuadé que la relance va bénéficier à ceux qui investissent. 

En quoi la relance passe-t-elle par la communication ? 
Il y a eu le temps des soignants, maintenant on entre dans la défribilation de l’économie française ! Pour stimuler la croissance de la consommation, la communication est un levier majeur. Les Français ont besoin de leurs marques, et les marques ont besoin des Français. Il est temps de réaffirmer haut et fort l’identité de chacun. Les médias, de leur côté, jouent un rôle fondamental dans la reprise. La France est attachée à la liberté d’expression, nous sommes d’ailleurs moins touchés par les fake news que d’autres pays. Or, la communication permet aux médias de jouer leur rôle. La pluralité des médias est fondamentale.

A l’heure du déconfinement, quelles sont les prochaines étapes pour Bpifrance ? 
Je pense qu’il faut retrouver dans cette sortie de crise la fraternité, la solidarité qui a été excessivement forte entre les chefs d’entreprise. Nous lançons une campagne : « Entrepreneurs, on se relève et on se révèle » Beaucoup ont profité de la crise pour innover, oser, agir ! L’essentiel pour les entrepreneurs va être de chercher un nouvel équilibre.

Bpifrance a inauguré un guichet unique pour les entreprises du tourisme, qu’envisagez-vous pour l’événementiel ?
Ce guichet unique est éligible aux entreprises de l’événementiel. Il faut y aller !

En savoir plus sur...

À lire aussi