Entretiens

« Nous avons un reset total à faire sur la question de la sobriété événementielle »

Une fois n’est pas coutume, cette semaine notre Grand Entretien prend un format vidéo. Echange et prise de température du marché des events avec Christophe Cousin, président de l’agence Win-Win, depuis ses studios parisiens.

Publié le 30/08/2022 à 15:20, mis à jour le 31/08/2022 à 16:28.

Christophe Cousin x Laurence Rousseau
© DR

Après un 1er semestre événementiel effréné, comment se profile la rentrée ? S’annonce-t-elle sur le même rythme ?

En effet, après la frénésie et la cohue du premier semestre, on rentre à nouveau dans des cycles davantage normalisés, avec des clients qui reprennent un rythme normal en termes d’appels d’offre et de réalisation. Les réflexions portent désormais à 3, 6, 8 mois. Reste que le second semestre demeure très dense, mais il est mieux organisé. Tout d’abord parce que notre écosystème a repris et a retrouvé ses automatismes en matière de technique et de logistique notamment. Des points qui se sont révélés assez problématiques ces derniers mois, en raison de la violence de la reprise d’activité. Il fallait être sûr d’être en capacité d’assurer la prestation, sachant qu’en événementiel, nous sommes interdépendants entre de très nombreux acteurs.  

Quels actualités et projets chez Win-Win ?

La suite à découvrir en vidéo : 

En savoir plus sur...

À lire aussi

Image
Evénement vs Event ?

Evénement vs Event ?

On me demandait récemment s’il n’y avait pas trop d’événements désormais. Ma réponse a été – restant...