Entretiens

« Dans un monde numérisé, dépersonnalisé, la proximité devient une valeur phare pour les marques »

Pour la deuxième édition de Télé.visionnaire, FranceTV Publicité a choisi d’aborder le thème de la proximité sous ses multiples dimensions. Marianne Siproudhis, directrice générale de FranceTV Publicité, nous en dit plus sur l’événement. 

Photo Marianne Siproudhis
© Virginie Bonnefon

La première édition de Télé.visionnaire a été un grand succès, comment avez-vous abordé cette seconde édition ?
La première édition avait pour thème la qualité. Pour la seconde édition, il nous a semblé pertinent de réfléchir à la proximité sous tous ses aspects, à l’heure où la désintermédiation est de plus en plus forte et où la relation commerciale et le rapport aux publics sont souvent dépersonnalisés. Nous allons donc réunir des intervenants du monde de l’entreprise, des institutionnels, des publicitaires, et réfléchir à cette question : en quoi la proximité devient-elle un impératif dans un monde de plus en plus numérique et dépersonnalisé ?
Parallèlement, en amont de l’événement, nous avons trouvé intéressant d’interroger des personnalitéss (acteurs, musiciens, animateurs, créateurs et chefs d’entreprise…) pour leur demander ce que leur évoquait ce thème et comment ils vivaient la proximité dans le cadre de leur métier.

Qu’entendez-vous par « proximité » ?
Il y a bien sûr plusieurs proximités : la proximité géographique, la proximité temporelle, la dimension affective de la proximité… L’idée est d’aborder toutes les formes de proximités à travers plusieurs regards. Tout d’abord, les décideurs et chefs d’entreprises nous expliquerons comment ils l’envisagent et la renforcent dans leur secteur. Dans un deuxième temps, ce sont les professionnels  de l’audiovisuel de France Télévisions qui donneront leur vision de la proximité à travers les différents genres de programmes qu’ils conçoivent (fictions, documentaires,  sport, info locale). Enfin, dans une troisième séquence, nous reviendrons sur la publicité comme vecteur de confiance et de complicité. Des directeurs de création viendront expliquer quels sont les codes pour créer une forme de proximité entre les consommateurs et les marques.

C’est un marqueur de l’époque ?
Pour nous la proximité est au cœur de nos programmes de fiction, de nos événements  sportifs, ou encore au sein même de l’information locale. On sait aussi que, chaque jour, les grands visages de nos antennes rentrent chez les gens par leur voix, leur ton, leur style, leur regard. La proximité c’est être au contact des préoccupations des gens. La proximité ne se décrète pas, elle se crée, elle se vit.
En ce qui concerne la publicité, il faut la concevoir comme un allié des marques dans leur recherche de proximité : comme un vecteur de confiance. C’est tout l’enjeu de la communication aujourd’hui. 
Globalement, il est intéressant de noter qu’à notre époque, nous avons accès à un divertissement mondial, une télévision mondialisée, et que pourtant nous avons le sentiment que, plus que jamais, les gens ont besoin de consommer local. C’est en fait une multitude de facteurs qui ont convergé pour nous donner envie de réfléchir à ce thème de la proximité et de le mettre en lumière.

En quoi la proximité est-elle un nouvel horizon de valeur pour les marques ?
Derrière une marque, il y a des valeurs qui sont liées à ce qu’elle dégage – et ce pour quoi elle s’engage - au-delà des services, de la qualité de ses produits etc. Nous sommes arrivés à une étape où après avoir rendu accessibles tous les produits sur Internet, simplifié à l’extrême l’achat à tout instant,  les marques ressentent le besoin de recréer un dialogue avec leurs publics, de leur parler directement, et de proposer un service personnalisé – grâce au numérique également ! De plus en plus, les consommateurs veulent savoir d’où viennent les produits, comment ils ont été achetés, quels sont leurs impacts sur l’environnement. Et les marques essaient de retrouver un peu de poids dans cette relation de proximité, de dialogue. C’est une valeur qui compte pour l’avenir.

Le format de l’événement Télé.visionnaire va-t-il changer par rapport à l’édition 2018 ?
Comme pour une émission de télévision, nous souhaitons avant tout instaurer un rendez-vous. Notre but est de nous retrouver, une fois par an, autour d’une thématique pour prendre le temps de réfléchir, prendre du recul, de la hauteur. Ainsi, excepté dans la thématique, nous ne cherchons pas à nous différencier de l’an passé. Le format reste donc semblable, au cœur du Studio Gabriel, avec Marie Drucker qui animera les débats des trois séquences distinctes. Nous avons cependant raccourci un peu la durée de l’événement pour lui donner plus de rythme.

En savoir plus sur...

Les événements rattachés

mer. 12 juin
Paris
Studio Gabriel

Télé.visionnaire

Image
Photo de l'événement Télé.visionnaire

10:00

Initiée en 2018 par FranceTV Publicité, Télé.visionnaire est une matinée de débats et de conférences...

À lire aussi