Entretiens

« Nous nous sommes donné pour objectif d’améliorer l’UX des visiteurs et le ROI des exposants. »

Une nouvelle expérience business, c'est ce que promet la nouvelle formule de Paris Retail Week, qui veut offrir plus de personnalisation et une expérience client optimisée. MyEventNetwork a rencontré son directeur, Arnaud Gallet, pour comprendre la genèse, les ambitions et les tendances de l'édition 2019. 

Photo d'Arnaud Gallet
© DR

Cette année, vous inaugurez une nouvelle formule pour le Paris Retail Week. Pourquoi ?
Nous avons gardé nos forces et ce qui a fait le succès de Paris Retail Week. Nous sommes toujours le plus grand événement européen du e-commerce et du commerce connecté, avec plus de 25 000 visiteurs, et 600 participants. Une des particularités c’est que nous sommes également une plateforme de mise en avant pour les fournisseurs de solutions à travers un cycle de conférences qui regroupe plus de 200 interventions. 
Ce qui change aujourd’hui, c’est notre démarche. Nous voulions gagner en lisibilité et en efficacité pour les visiteurs de l’événement comme pour les fournisseurs de solutions. 
Nous avons donc regardé les enquêtes de satisfaction et interrogé nos visiteurs pour savoir ce qu’ils attendaient d’un événement comme Paris Retail Week. La lisibilité était l’une des demandes les plus fortes. Nous avons donc cherché à accompagner visiteurs et exposants pour leur offrir non seulement une plus grande lisibilité mais aussi une meilleure efficacité dans leurs parcours de visites.

Quelles sont les nouveautés ?
Nous avons décidé de répondre aux huit problématiques business que se posent les retailers : Commerce omnicanal, Innovation marketing, Logistique, Marketing B2B, Marketplaces, Nouveaux paiements, Parcours client agile, Utilisation Data. De ces huit problématiques nous avons décliné huit parcours de visites personnalisée qui servent de canevas pour aider les visiteurs à mieux comprendre les problématiques et à obtenir des réponses concrètes.
Autre nouveauté : nous avons mis en place des sessions de pitchs durant lesquelles les exposants peuvent prendre la parole. 
De plus, nous proposons des visites personnalisées sous l’angle de l’innovation, les « Innovation Tours », organisées par Accenture.
Enfin, nous organisons des déjeuners autour de ces problématiques business, qui permettent aux retailers d’échanger entre pairs sur leurs expériences. Qui de mieux qu'un retailer pour parler aux retailers ?

Comment avez-vous identifié les 8 problématiques ?
Nous nous sommes entourés de mentors, des professionnels du secteur, qui nous ont accompagné dans la définition de la ligne éditoriale de l’événement. Ils incarnent ces problématiques business, font partie du jury, interviennent dans les conférences plénières et sont présents dans les déjeuners thématiques. Tout cela nous permet de gagner en cohérence, lisibilité et efficacité pour le client. 

Concrètement comment ça marche ?
Chaque visiteur qui s’inscrit sur Paris Retail Week doit déterminer une problématique business. En fonction de ce qu’il définit, nous lui suggérons un parcours de visite personalisé : les ateliers solutions qui peuvent répondre à ses problématiques, les exposants qu’il faut aller voir, le déjeuner networking qui lui correspond…

En fait vous avez marié l’expérience one to one et l’expérience retail ?
Exactement. Nous nous sommes demandé comment mixer ces deux expériences pour avoir un parcours de visite qui gagne en expérience, visibilité, et lisibilité. Nous avons fait du spécifique dans la masse.

On a l’impression que les Salons + Conférences, c’est ce qui fonctionne ?
Oui. La raison principale de visite, c’est le contenu. Nous investissons beaucoup sur la qualité des interventions, grâce à une équipe dédiée à l’éditorialisation des ateliers solutions, qui accompagne les intervenants. Le but est d’offrir du concret, des business cases. 
Par la suite, nous retranscrivons les ateliers à l’écrit, sur les réseaux et sur notre site Internet. Les conférences plénières sont captées en vidéo et diffusées après l’événement. 
Pour nous, le contenu est clé.

On parle beaucoup d’expérience client dans le retail. Est-ce qu’il y a une envie d’offrir une véritable expérience client au visiteurs et exposants du Paris Retail Week ?
Complètement. Au même titre que la stratégie des retailers, nous nous orientons vers une expérience client optimisée. C’est un beau premier pas qui a été franchi cette année, avec comme objectif d’améliorer l’UX des visiteurs et le ROI des exposants.

Nous nous appliquons à nous même ce que l'on prône.

Finalement, nous nous appliquons à nous-même ce que l’on prône.
Il en va de même pour l’éco-responsabilité. Dans le retail, c’est une tendance de fond : les clients attendent des retailers une approche plus écoresponsable dans leur façon de créer les produits, et de les commercialiser. Nous aussi, nous allons avoir une approche éco-responsable de l’événement.

C’est-à-dire ? Comment va se traduire votre démarche éco-responsable ?
Concrètement, c’est 4 tonnes de moquette en moins, de l’éclairage LED dans tous les espaces, un écran LED en salle plénière. Les matériaux dans les espaces communs, dans la zone de networking, l’espace start-up, l’executive lounge et le business center seront totalement réutilisables. 
Nous prônons que les marchands doivent être plus écoresponsables, il était temps pour nous de s’y mettre. 

Quels sont les grands enjeux des retailers pour le futur selon vous 
L’éco-responsabilité en est un. 
Avoir une démarche plus radicale est sans aucun doute un autre enjeu de taille. Les marques se positionnent aujourd’hui comme des marques expertes, sur une seule verticale produit. Cela répond à une attente du consommateur : bénéficier de la meilleure offre avec la plus grande profondeur. 
L’autre tendance de fond, ce sont tous les acteurs qui viennent historiquement du digital et qui s’emparent du sujet retail. Il y a des jeunes pousses mais aussi de grands acteurs comme Alibaba, Zalando, Amazon qui créent leurs points de vente. Ce sont eux qui disruptent le retail physique en apportant une sur-couche digitale et en rapprochant les deux mondes.
Enfin, le slow retail, ou retailtainment, sont probablement des tendances qui vont se développer à l’avenir : de plus en plus de lieux n’auront pas de séparation entre parcours d’achat et parcours de vie, comme le fait EATALY à Rome par exemple, qui mélange restaurant, bar, marché, etc. 

La nouvelle formule de Paris Retail Week est-elle amenée à encore évoluer dans l'avenir ? 
Nous n'en sommes qu’au début. Nous ne voulons pas non plus casser tous les codes, mais il est possible qu'on aille encore plus loin dans les années à venir.

En savoir plus sur...

Les événements rattachés

mar. 24 sep
jeu. 26 sep
Paris
Paris Expo Porte de Versailles
Replay

Paris Retail Week 2019

Image
Paris Retail Week 2019 bis

09:00

Pendant trois jours, Paris Retail Week offre un large éventail de plus de 200 conférences, ateliers,...

À lire aussi