L’édito

Tech et Diversité, deux mots qui vont très bien ensemble ?

Malheureusement, pas encore. Et les disparités ne concernent pas seulement le genre, mais aussi l’âge, la provenance géographique ou encore la diversité sociale ou ethnique. 

Par Cécile Blanchard, publié le 02/10/2019 à 12:21, mis à jour le 03/10/2019 à 11:45.

Edito Tech Diversité
© Getty Images

Le récent baromètre créé par l’association Diversidays et Pôle Emploi, révèle des chiffres éloquents : dans le numérique, deux recrutements sur trois concernent des hommes, contre la moitié dans les autres secteurs d’activité. Les femmes de plus de 34 ans ne représentent que 12% des recrutements du numérique, tous métiers confondus contre 21% dans les autres secteurs. Un recrutement sur deux concerne des 25-34 ans, contre un sur trois hors numérique. Enfin, l’accès même aux métiers du numérique ne reflète pas la diversité de la société française : l’appétence pour la recherche d’emploi dans ce secteur est 30% plus faible dans les Quartiers Prioritaires de la Ville qu’ailleurs en France. 

Un constat que l’association Diversidays n’est pas la seule à faire. Roxanne Varza, directrice de Station F, l’a affirmé haut et fort en introduction de la conférence F For Femme, organisée le 1er octobre par le plus grand incubateur de start-up d’Europe : « Nous savons qu'il y a un problème de diversité dans la Tech mais nous voulons parler des solutions. »

Les intervenant.e.s à la conférence (quasi exclusivement des femmes) ont en effet montré que tout restait possible, en témoignant tout d’abord de leurs propres réussites ou en exposant des initiatives comme les fonds d’investissements dédiés aux start-ups fondées par des femmes, mais aussi en se projetant dans le futur de l’éducation des filles (apprentissage du code en tête pour les ouvrir aux carrières de la Tech).

Et la prise de conscience ne s’arrête pas là. L’édition 2019 du MIPCOM, l’incontournable marché des contenus audiovisuels qui se tient à Cannes du 14 au 17 octobre prochain et rassemble toutes les personnalités de l’audiovisuel mondial, a lancé, pour la troisième année consécutive, un programme baptisé « Diversité et Inclusion », dans le but non seulement de donner la parole à des experts sur le sujet mais aussi de « montrer l’impact positif de la diversité sur le paysage médiatique mondial ».

Prendre conscience du problème, c’est déjà un peu le régler ? Certes, mais de la prise de conscience à la bonne conscience, il n’y a souvent qu’un pas. Et parce que le numérique, aujourd’hui et probablement encore plus demain, infuse dans tous les domaines de la société, continuer d’agir pour parvenir à un secteur de la Tech plus égalitaire reste une priorité.

À lire aussi