L’édito

Stop and Good ?

La politique de « stop and go » imposée par le gouvernement finira-t-elle par user les meilleures volontés ? Il ne s’agit pas d’une critique mais d’un constat au vu des reports des events de printemps que chacun avait pu programmer se croyant à l’abri à cette date. Une fois, deux fois, trois fois… bonjour les dégâts.

Par Xavier Dordor, publié le 07/04/2021 à 14:00, mis à jour le 07/04/2021 à 17:05.

Stop and Good ?, un édito de Xavier Dordor
© DR

Ces jours-ci, certains événements corporate d’entreprise ont même été annulés par simple manque d’énergie. Les stratégies de nombreuses agences régionales de développement ont également été mises au ralenti. Mais au moment même où les contraintes se durcissent, on n’a jamais autant misé sur une perspective positive. Le « A quoi-bon » aurait-il trouvé sa réponse avec cette vague-là ? Pourquoi pas ?

Car en parallèle, il est un fait établi et un début de calendrier. Le fait : la montée des vaccinations sur les 60, 50 ans… sur telle ou telle profession, actuels et planifiés avec les doses et les envies qui vont avec. Le vrai calendrier, au-delà du planning précédent, c’est cette annonce du Président d’une réouverture progressive de certains lieux de culture et de socialisation à partir du 15 mai.

Voit-on le bout du tunnel ? Avant l’été certainement et pour 10 000 raisons météo/psycho/politico… et pour la rentrée encore plus en ajoutant l’effet mecanico/vaccino/so and so.

On va pouvoir dès juin glisser des events hybrides à deux vitesses entre du présentiel VIP, et de l’audience interactive en digital, ouvrir en juillet encore un peu plus sur les events en extérieur s’il fait beau. Et viser une rentrée non pas normale car la norme a changé pour longtemps et ce concept n’est pas stable à court terme, mais une rentrée acceptable et positive pour la plupart. C’est déjà beaucoup.

Dernière épreuve que ces vacances de Pâques sous contraintes ? Stop and Good ?

À lire aussi

Image
Profils

Bruits de couloirs

Vues, lues, entendues, testées... Les infos repérées cette semaine par la rédaction et qui méritent...