L’édito

On n’a jamais eu autant besoin des agences…

C’est vrai pour les agences de com, agences médias comme pour les agences d’événements. Pour les premières, il suffit d’ouvrir les yeux et les oreilles pour se convaincre que la relance par la pub demande encore et encore plus de créativité pour sortir de la contextualisation trop primaire des messages actuels. Chacun veut appuyer là où cela faisait mal pendant 3 mois et proposer un futur radieux, mais ne fait que prolonger le malaise face à cette situation inédite.

Par Xavier Dordor, publié le 01/07/2020 à 15:26, mis à jour le 02/07/2020 à 08:46.

On n’a jamais eu autant besoin des agences…, édito de Xavier Dordor
© You X Ventures

Pour les agences d’events, c’est encore plus flagrant face à l’insatisfaction liée à l’atonie des webinars ! Les audiences s’effritent inlassablement...  Libérez les chevaux sauvages. Lâchez la bride des agences. Forme et fonds. Pour les écrans comme pour les scénarisations. Redonnons de l’émotion par des écrans avec des dialogues in real life, donnons un nouveau souffle aux présentations. On l’a déjà dit dans ces colonnes. Tendons la main aux directeurs artistiques pour que tout cela ressemble à quelque chose et aux réalisateurs pour que la mise en scène sorte de l’ordinaire.

Certaines orchestrations d‘event deviennent de vraies promesses : Stratégies crée son festival en regroupant sa myriade de Grands Prix décalés, l’IAB et Smart vous mènent en bateau avec une croisière virtuelle, l’Udecam fait éclore ses Rencontres sur une semaine entière… à quand les 24h du Club des DA avec leurs homologues all around the world ?

Pour décoller, le lâcher prise est nécessaire.

Pour décoller, le lâcher prise est nécessaire. C’est la raison d’être et d’agir des Agences.
Et les prestataires leurs fournissent les solutions techniques qui vont bien.

C’est pourquoi MyEventNetwork a conclu un accord de partenariat avec les agences de LÉVÉNEMENT et avec leurs prestataires. C’est nouveau. Les agences et les prestataires de l’événementiel sont désormais accessibles dès la page d’accueil de MyEventNetwork. Cela donne une meilleure visibilité à tous et conforte MyEvent dans sa position de média des events de la filière communication... 

La vague verte de dimanche dernier a secoué les élections et gagne aussi du terrain dans les events : les demandes de rentrée sont green, volontiers engagées… MyEventNetwork avait senti le vent venir, en lançant une newsletter consacrée aux événements responsables, plus inclusifs et plus durables, dès le mois de mars dernier. Un accord avec Comeeti, à l’origine du Guide pratique de l’événement responsable, vient également appuyer cette tendance. MyEN accroit son network. Jour après jour.

À lire aussi