L’édito

 L’idée qui fait sortir l’event du cadre 

3 infos ont retenu mon attention cette semaine, ou plutôt 3 événements qui illustrent la créativité née d’une approche multicanale.

Par Laurence Rousseau, publié le 07/09/2021 à 12:54, mis à jour le 08/09/2021 à 16:46.

L’idée qui fait sortir l’event du cadre #110
© Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Commençons par Unibail-Rodamco-Westfield, le leader des centres commerciaux implanté en Europe et aux Etats-Unis. Celui-ci annonce un partenariat avec Lady Gaga à l’occasion de la sortie mondiale de son nouvel album avec le crooner américain Tony Bennett. En l’espèce, il s’agit d’un concert de jazz exclusif de la star mondiale diffusé depuis la plateforme streaming de Westfield mais aussi en live depuis 21 de ses centres commerciaux. Le public virtuel et physique pourra écouter Lady Gaga, soit en présentiel dans un espace exclusif réservé aux premiers inscrits, soit en ligne, avec une expérience augmentée "Watch Together" permettant de se retrouver par groupes de six, dans une salle privée virtuelle. Ou comment réinventer l’expérience du retail avec du contenu Premium.

Autre exemple avec la marque Asics qui lance un « Running Home Lab » offrant la possibilité aux coureurs de tester leur foulée, en physique ou en digital, pour les guider dans le choix de leurs chaussures. Asics s’est associé pour la circonstance au magazine Dr Good et à Michel Cymes qui sera accompagné du kiné Major Mouvement et de podologues. Personnalisation + santé + expérience augmentée = le combo gagnant.

Last but not least, arrêtons-nous sur cette « dictée de l’espace » proposée dimanche dernier par le Musée de l’Air et de l’Espace, en partenariat avec France Culture. Point de Bernard Pivot pour l’occasion mais un Thomas Pesquet récitant du Marguerite Duras depuis l’espace. Et simultanément, depuis le tarmac de la fusée Ariane au Bourget, 500 participants à cette dictée géante inventée par l’écrivain Rachid Santaki. On le sait, Thomas Pesquet a tous les talents. Il peut aussi bien bricoler l’ISS en sortie extravéhiculaire que préparer des pizzas flottantes ou encore faire rêver ses 2,3 millions d’abonnés sur Insta avec ses incroyables clichés. Très bon communicant, le spationaute incarne de nombreuses valeurs inspirantes pour beaucoup. C’est aussi le meilleur ambassadeur qu’ait pu trouver l’Agence Spatiale Européenne et le secteur du spatial civil.

Comme quoi l’événementiel porté par « la bonne idée » a plus que jamais de beaux jours devant lui.

À lire aussi