L’édito

Green is the new black

Au moment de l’ouverture des 8e Deauville Green Awards, on ne peut que se réjouir de l’éclosion éco-responsable des events...

Par Xavier Dordor, publié le 12/06/2019 à 17:02, mis à jour le 10/07/2019 à 16:38.

Xavier Dordor
© DR

Les organismes comme l’UDA, pardon l’UDM, signent des initiatives comme FAIRe, le Grand Prix du Brand Content comme nombre d’autres prix ont inclus des catégories RSE, les Chatons miaulent et les Cannes Lions rugissent d’initiatives multiples, le Food Morning traite des « consciences alimentaires »… 

Last but not least, un événement intitulé Sustainable Brands a fait un joli succès fin avril, avec un plateau innovant et un buzz très fort sur la toile : près de 1100 tweets, plus de 3000 retweets, plus de 4500 mentions pour une 1ère édition de concept à Paris ! Des performances supérieures à de très nombreux events installés depuis longtemps. La RSE fait des entrées, en plus elle fait parler. 

Alors ce qu’il faut souhaiter, c’est que l’industrie des events deviennent elle-même éco-responsable dans toute sa chaîne de valeurs. On en reparlera car c’est en cours.

À lire aussi