L’édito

La Famille MyEventNetwork s’agrandit.

Cécile Blanchard, responsable éditoriale, s’en va pour une grande et belle cause, Laurence Rousseau arrive avec Meet In pour construire la suite de l’histoire...

Publié le 22/07/2020 à 16:02, mis à jour le 23/07/2020 à 15:52.

MyenXMeetIn
© DR

MyEN n’a pas dix-huit mois mais la responsable des contenus, la première recrutée, nous quitte pour prendre en charge l’éditorial des sites de l’AFM-Téléthon. On ne saurait lutter quand on connaît ses motivations ! Merci à Cécile pour tout ce chemin parcouru, et bonne chance pour ses futurs succès. Cette newsletter « best-of » est la sienne. Vous y trouverez une sélection des contenus qu’il ne fallait pas louper. A picorer pour se rappeler que, même durant cette période bouleversée, l’événementiel a été là, et a su rassembler, faire naître les échanges et faire vibrer les publics. 

La prochaine rédactrice en chef de MyEN est Laurence Rousseau. Tous les professionnels du marché des événements la connaissent : organisateurs, prestataires, spécialistes des territoires et des lieux d’événementiels… son expérience, elle l’a construite à la tête de Meet In depuis plusieurs années. Cette longévité lui a permis de créer une newsletter et un site de référence sur le marché des events, de lancer une initiative à succès comme le Trend Book annuel qui dessine l’avenir de l’événementiel ou le carnet des startup du secteur.

La synergie entre nos publications est évidente et riche de sens. Les deux marques vont vivre côte à côte donnant de la puissance à l’une et de l’expérience à l’autre. C’est une nouvelle étape qui permettra d’animer la filière de l’événementiel durement impactée par la Covid et qui cherche encore sa voie, entre réglementations, craintes et envies légitimes de se retrouver. La journée des Napoleons 2020 en a été la preuve vivante. Oui, vivante face à des excès de webinars, de web conférences. Le meilleur c’était presque le network. La joie des visages de ceux qui se retrouvaient ou se rencontraient pour la 1ère fois après des semaines de trop long confinement. Les discussions passionnées avec les speakers dans les allées de Roland Garros. Ça, c’est Palace !

À lire aussi