L’édito

Filière événementielle et vaccination : une occasion manquée ?

Qui sait attirer, faire venir et gérer des populations dans une salle ou une halle ? Qui connaît des lieux à forte capacité voire qui connaît les capacités des lieux mobilisables dans la France entière ? Qui maitrise les questions de logistiques rapides voire immédiates ? Qui sait ainsi gérer mais surtout réussir l’éphémère ? Réponse : la filière événementielle ! 

Par Xavier Dordor, publié le 27/01/2021 à 11:00, mis à jour le 28/01/2021 à 11:46.

Filière événementielle et vaccination : une occasion manquée ?, un édito de Xavier Dordor
© Denys Sergushki

Pourquoi le Gouvernement ou les pouvoirs publics locaux / régionaux n’ont-ils pas lancé un appel d’offres auprès des grands acteurs de l’événementiel pour demander leur contribution ? Quitte à subventionner la filière, ils auraient donné du travail effectif à des entreprises, quitte à se substituer aux directions de ces entreprises, ils redonnaient sens et fierté au quotidien à ceux qui risquent leur emploi ou qui ont du temps à donner. Une économie contributive pouvait succéder pour quelques-uns à une économie assistée. La valeur d’exemple aurait été forte et riche de promesses pour tous. 

Alors oui certaines municipalités certaines ont prêté des lieux événementiels pour la vaccination (Palais des Congrès, Halle d’exposition…), qu’ils soient remerciés mais sans cadre mobilisateur plus large. Aujourd’hui, la question cruciale semble plus liée à a la disponibilité du vaccin, mais on a vu que tout pouvait changer rapidement dans cette pandémie et le rythme des vaccinations reste(ra) pour longtemps un enjeu majeur. Que les pouvoirs publics y pensent : avec la filière événementielle, ils ont une force de frappe quasi instantanée, efficace et rompue aux exigences de l'éphémère.

(Sur une réflexion de Dominique Levy / DG de BVA)

À lire aussi

Image
Jamais sans elles

Jamais sans elles 

A quelques jours de la Journée internationale des droits des femmes, MyEventNetwork dédie cette Good...