L’édito

Evénement : Le lieu n’est rien sans le moment privilégié. 

Cette semaine, nos interviews sont culturelles. A l’occasion de Museva certes, initiative patrimoniale pertinente mais surtout parce que MyEventNetwork a rencontré pour un entretien assez exceptionnel, le directeur artistique de Château de Versailles - Spectacles.

Par Xavier Dordor, publié le 29/01/2020 à 16:02, mis à jour le 29/01/2020 à 16:00.

Edito Evénement : Le lieu n’est rien sans le moment privilégié. 
© Nikolay Maslov

Quand on pense à ces lieux exceptionnels, et à Versailles en évidence, c’est le lieu, son histoire et son unicité qui viennent à l’esprit. C’est logique mais « c’est un peu court jeune homme… » pour rester dans la dimension culturelle. Le lieu est un cadre enchanteur qui peut transfigurer un événement digne de ce nom mais ce qui compte, c’est le moment d’exception qu’il engendre. La parenthèse du temps l’emporte sur l’espace pour mieux le sublimer.

Tel ou tel décor de château ou de musée se révèlera par une exposition d’exception mais sera pénalisé par une expérience médiocre. Le moment révèle le lieu et libère son potentiel. Ce qui vaut pour un lieu patrimonial, vaut à fortiori pour toute salle d’event. Le moment transfigure l’espace, et tout le talent d’une agence d’événements est d’augmenter l’imaginaire, aussi banale soit la place. 

Alors oui, il est sûr que quand l’espace et l’expérience sont en synergie, comme à Versailles, l’enchantement est total. Avec une dimension à prendre en compte : veut-on se glisser dans une création artistique existante et donner accès à un public privilégié (exposition, concert, opéra…), ou créer soi-même de toute pièce à la fois l’art et la matière. Question de stratégie.

À lire aussi