L’édito

Et si on parlait parité sur scène ?

Lors de la news n°2 de MyEventNetwork, pour un événement professionnel vraiment digne d’intérêt et qui a fait salle comble, la rédaction a reçu des mails disant « Stop : je n’irai pas à une conférence où la table ronde est 100% masculine ».

Par Xavier Dordor, publié le 07/05/2019 à 15:27, mis à jour le 09/05/2019 à 14:54.

Xavier Dordor
© DR

Réaction minoritaire, la salle était largement féminine, mais significative. Travaillant à des co-constructions de programmes, je peux vous assurer de la vigilance de nombreux organisateurs sur ce point (ce n’est pas Julie Ranty co DG de Vivatech qui dira le contraire) mais aussi parfois de la difficulté de respecter cette quête légitime.

Le mouvement est lancé, les directions marketing, relations clients, digitales… se sont largement féminisées, les micros vont suivre. Constat identique mais évolution plus lente pour les directions générales.  Insistons, veillons à donner le micro à de nouvelles compétences sinon ce sont toujours les mêmes qui prennent la parole. Soyons clairs, sur ce dernier point, la critique est identique pour les hommes.

À lire aussi