L’édito

Des démos plus que des mots !

La crise actuelle demande moins de discours et plus de preuves. L’enjeu ? L’attention au-delà de la simple exposition média, l’engagement au-delà de l’information. L’action et le comportement des cibles en ligne de mire. Pour de nombreuses marques, cela signifie s’engager dans une démarche de preuves, de démonstration.

Publié le 14/10/2020 à 16:04, mis à jour le 14/10/2020 à 17:49.

Des démos plus que des mots !, édito de Xavier Dordor
© DR

Cette attente est une opportunité pour les events qui s’affirment comme le média de la démonstration et de la preuve. En keynote, sur l’exposé de la démarche, qui s’appuie sur une dialectique, sur des références ou des résultats, et s’illustre souvent sur des slides illustrés… la profondeur du discours est éminemment plus incisive que sur les autres médias btob notamment. Mais le Keynote n’est pas la seule forme de langage, la prise de parole en interview par un journaliste non complaisant, en duo (conseil et de la marque) ou en table-ronde apportent une richesse de contenus impossible aux autres médias. 

C’est toute la force du média event. 

En com interne, on en a besoin aujourd’hui pour remobiliser face à des inquiétudes grandissantes, en com externe, pour développer toutes les idées de sorties de crises et de reprises. C’est pourquoi certains n’ont pas hésité à qualifier le média event de média de la relance.

Quelles formes d’event utiliser ?

Les formes de la démonstration sont souvent multiples et progressives : une entreprise peut ainsi commencer par un webinar a minima et s’émanciper vers un webcast plus riche en prise de parole. C’est souvent la première démarche qui vient à l’esprit. La stratégie de démonstration peut être aussi de commencer par prendre la parole dans des events organisés par d’autres dont la fonction est de garantir l’audience et/ou l’écrin. C’est le cas au HubForum ou au Marketing Remix de Viuz en inscrivant sa propre démo au milieu de démo concurrentes ou convergentes. Dans ces contextes, émerger souvent c’est gagner. On peut aussi prendre la parole et organiser des rdv dans des events one to one ou les leads constituent l’enjeu immédiat. Mais aussi dans des events collectifs ou syndicaux, où la parole prend un sens plus institutionnel. 

Le Graal est souvent d’organiser des events sur mesure autour de sa propre marque, son entreprise et son écos- système. Le coût de cette dernière solution peut paraitre un frein de prime abord mais il existe des moyens de brider les coûts et des stratégies de co-financement pour les partager avec tout son éco-système. L’entreprise qui en assure le leadership est celle qui marquera plus volontiers les esprits. 

Les alternatives de prises de paroles sont multiples et peuvent évoluer dans le temps. On se souviendra cependant qu’il en est des stratégies événementielles comme des autres stratégies médias : l’inscription dans une certaine durée fait mouche. La deuxième ou la troisième édition d’un event est souvent la plus aboutie. Le one shot n’est pas le plus profitable.

Focus sur la tech.

Les secteurs de la tech, du digital et de l’Adtech se nourrissent de démonstrations et de performances. C’est pourquoi ils font si bon ménage avec les events et utilisent  ces techniques notamment en virtuel. Ecrire une page de pub ne démontre guère une stratégie, la mettre en scène avec un client dans un best case est plus parlant au propre comme au figuré. La faire débattre en table ronde est une consécration : le marché s’en empare et cela ne peut impliquer qu’une marque ou un acteur majeur !

Roi de l’adtech, créez des events, exprimez vos insights et faites-vous appuyer par vos clients et partenaires ! Ne restez cependant pas au seul stade de la production des events. Marketez, communiquez, valorisez… toute cette pression média assurera la portée de votre event mais illustrera aussi le dynamisme de votre entreprise ou la notoriété de votre solution.

A contrario, une très bonne prise de parole trop méconnue reste sans effet !

Alors pour votre stratégie événementielle, pensez à vos contenus et à votre médiatisation. Ils sont l’essence même du succès de votre prise de parole.

À lire aussi

Image
Plug and Replay, édito de Xavier Dordor

Plug and Replay

Quand on a créé MyEventNetwork, -dans le monde d’avant-, plus de 2/3 des interviewés de la filière...