jeu. 03 juin 2021

La e-rencontre événementielle dans le luxe aura-t-elle lieu ?

  • 100% en ligne, Adetem

  • Début de l'événement à 18h00

  • Accès Payant

La e-rencontre événementielle dans le luxe aura-t-elle lieu ? par Adetem le 3 juin
© DR

Description

Adetem organise le 3 juin à 18h un événement en ligne avec pour thématique la e-rencontre événementielle dans le luxe

La problématique centrale de cet événement est : les marques de luxe ne doivent-elles pas se recentrer sur les contenus de leur rencontre avec leurs communautés plutôt que sur le type de format proposé ?

Pour échanger sur cette question, Adetem a invité l’ensemble des parties prenantes de la rencontre événementielle dans le luxe : 

  • Christophe Cousin, Fondateur et CEO, Agence Win-Win et fondateur de l’Evénement
  • Hervé Dewintre, Rédacteur en Chef, L’Officiel
  • Cécile François, Directrice Comunication Corporate, Hennessy / LVMH
  • Matthieu de Pond, Managing Director, Mazarine Paris
  • Lucie Raffin, Luxury Clientele Director, Mazarine NYC
  • Anthony Faure, Directeur du Marketing et de la Communication, UNIMEV

Gratuit pour les membres Adetem.

Contexte

L’événement se definit classiquement comme une rencontre entre la marque et ses communautés dans l’objectif  de transmettre un message précis. Avec les défilés de mode organisés pour chaque marque, chaque collection dans chacune des grandes capitales du monde, les grands salons professionnnels (SSIH, Maison&Objet, Salon del Mobile, etc.), les anniversaires de marque, etc., le secteur du luxe est un secteur particulièrement présent dans la création d’événements à travers le monde.

Or, comment cette rencontre peut-elle s’opérer dans le contexte actuel ? Comment se sont transformées les agences de communication pour répondre à ces nouvelles contraintes et offrir à leurs clients du luxe des expériences de rencontre à la fois immersives, interactives, engageantes mais aussi et surtout plus responsables ?

Quelles sont les sources d’inspiration et les territoires d’expression des agences qui ont affiché une transformation digitale réussie ?

Est-ce que l’élargissement de l’audience de ces nouvelles rencontres reste compatible avec l’exclusivité et la confidentialité des événements traditionnellement proposés par les maisons du luxe ? Qu’en est-il de la valeur hédonico-sensorielle attachée aux marques de luxe quand les rencontres proposées à leurs communautés ne sont que virtuelles ? Enfin, quand on se projette après la crise, quel format prendra l’événement de demain ? Sera-t-il une transposition littéraire, digitale ou hybride du format d’hier, ou bien la crise actuelle nous permet-t-elle au fond, de repenser le concept même de l’événement ?